5 techniques de fellation originales et explosives !

Dans cet article, je vous partage 5 techniques de fellation originales et explosives que votre homme appréciera j’en suis certaine 😉

Ces techniques constituent un petit élement de réponse à la question : comment faire une bonne pipe ? Et je précise bien “petit élément de réponse” car l’art de la fellation contrairement à ce que l’on peut penser, n’est pas aussi simple que cela…

5 Techniques de Fellations Orginales et Explosives!

Parce que pour faire une bonne pipe il ne faut pas uniquement se contenter de sucer, vous allez trouver dans cet article plusieurs techniques de fellations qui vous permettrons d’ajouter à vos pipes une touche d’originalité et de plaisir 🙂

Les hommes ne font pas réellement attention à la manière dont vous sucez, ils aiment tout simplement ce qui leur fait du bien. N’ayez pas de crainte à essayer un nouveau mouvement, vous apprendrez ainsi ce qu’il aime et ce qu’il aime moins et vous pourrez jeter les bases de votre répertoire de la pipe.

1- La technique du « O ».

Une technique de fellation à faire avec vos lèvres et non votre langue. Faites un « O » étroit ou large avec vos lèvres selon votre ressentit, si votre partenaire est proche de l’orgasme alors n’hésitez pas à les resserrer, ce sera d’autant plus efficace.

Faites glisser votre « O » chaud et humide le long de son pénis jusqu’au bout du gland et pour encore plus de plaisir, une petite rotation du « O » pendant le mouvement sera très appréciée.

2- La technique du « French Kiss ».

Toujours avec vos lèvres, embrassez son gland façon « French Kiss » en y mettant la langue mais pas trop! Le baiser doit être profond et si vous réveillez bien les terminaisons nerveuses de son gland, vous allez le rendre complètement dingue.

Adoptez un mouvement assez long mais pas trop pour le maintenir dans un état d’excitation et n’hésitez surtout pas à faire un peu d’exploration avec votre langue le moment opportun.

3- La technique de la succion.

Nous parlons ici de succion avec les lèvres et non de succion à pleine bouche.

Pour réaliser cette technique, son pénis ne doit pas être entièrement dans votre bouche, utilisez la sur certaines zones comme le pubis ou le gland. Imprimez vos lèvres d’un mouvement de succion délicat, il en perdra la raison.

Si vous avez des soucis de repérage, n’hésitez pas à consulter mon article: Faire une fellation : Anatomie du pénis

4- Technique de fellation: La sucette géante.

techniques de fellation Rappelez-vous les sucettes géantes que l’on trouve dans les fêtes foraines, elles sont tellement longues qu’elle ne tiennent pas dans la bouche et la seule et unique façon de les manger c’est de les lécher de haut en bas. C’est exactement ça, sauf que vous allez l’appliquez sur son pénis 😉

Commencez à la base de son sexe sans vous arrêtez en appliquant un mouvement de rotation, si vous en avez l’occasion, attardez-vous un peu sur son gland en utilisant le même mouvement. Cette technique est très efficace, il va réaliser à quel point votre langue peut faire des miracles.

5- La technique de la pichenette sur le gland.

Le gland est la partie la plus sensible, l’endroit où se rejoignent toutes les terminaisons nerveuses responsables du plaisir. Adoptez la même technique qu’il utilise lorsqu’il vous fait un cunnilingus, vous savez ces petites pichenettes qu’il donne à votre clitoris. Lorsque son gland seul est dans votre bouche, serrez-le avec vos lèvres pulpeuses pour créer encore plus de pression et tapotez-le avec votre langue.

Vous pouvez réaliser ce mouvement lorsque son gland est en dehors de votre bouche, cela aura pour effet de faire retomber son excitation si vous souhaitez prolonger les choses.

Ces 5 techniques ne sont que des techniques de bases, elle vous permettront certes d’apporter originalité et plaisir à vos fellations mais si vous souhaitez réellement faire de bonnes pipes, je vous conseille de vous procurer notre best-seller qui est tout simplement l’ouvrage le plus complet qui existe sur la fellation.

A découvrir : Mon avis sur la méthode “à couper le souffle”

Laisser un commentaire